En cas de surbooking, quels sont mes droits ?

Vous avez votre billet bien en mains, il ne reste plus qu’à vous embarqué pourtant on vous en empêche. Que faut-il faire en cas de refus d’embarquement, quels sont vos droits ?

L’obligation de la compagnie aérienne

En cas de surbooking la compagnie vous donne deux choix et c’est à vous de choisir ce qui vous conviendra le mieux. La première option c’est que la compagnie vous met dans un autre vol et le vol sera aux mêmes conditions que celui que vous aurez dû prendre sans surcoût. Durant votre attente, la compagnie vous prendra en charge comme des rafraichissements ou repas et hébergements si nécessaire. Si votre attente du prochain vol dure plus de trois heures vous pouvez réclamer une indemnisation de retard aussi. La deuxième option, si vous renoncez à votre voyage votre billet sera remboursé et vous pouvez demander une indemnisation si votre vol a une escale de correspondance.

 

Les conditions de l’indemnisation

Pour pouvoir toucher l’indemnisation lors d’un refus à l’embarquement dû à un surbooking, il y a plusieurs conditions. Votre réservation doit être bien faite et que vous avez été à l’heure lors de l’enregistrement de votre vol et d’avoir tous vos papiers. Au cas où le surbooking serait annoncé plus tôt deux semaines avant votre départ par la compagnie et qu’elle vous a trouvé une autre place dans un autre vol de même destination, mais avec une attente de moins de trois heures, vous pouvez être dédommagé. Si vous êtes volontaire pour votre place alors vous pouvez négocier votre indemnité avec la compagnie aérienne.

Les coûts d’indemnisation

L’indemnisation est calculée à partir de la distance. Pour 1500 km le montant est de 205 euros, pour plus de 1500 km à 3500 km que ce soit dans la zone UE ou pas, le cout de l’indemnisation est de 400 euros. Enfin pour les vols de plus de 3500 km dans la zone UE c’est 400euros et hors UE 600 euros
Les compagnies aériennes doivent vous payer par chèque, par virement ou en espèces vos indemnités sauf en cas d’accord de votre part, elle peut vous indemniser avec un bon de voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *