Du camping sauvage en Scandinavie

Vous décidez de partir pour la Scandinavie cet été. Vous n’y avez jamais mis les pieds et vous en rêvez depuis longtemps. Vous avez entendu tellement de belles choses sur cette terre paradisiaque que vous avez commencé à faire des économies pendant des mois, vous avez serré la ceinture, vous vous êtes privé (e) de pas mal de choses, de vos petites envies et gourmandises, vous avez réussi à passer sur vos péchés mignons !

Êtes-vous partant(e)?

Tout cela, dans un seul et unique but: séjourner en Scandinavie pour quelques semaines. Mais voilà : en faisant des recherches sur le Net, vous vous rendez compte que vous n’avez pas assez de sous pour l’hébergement à l’hôtel. Mais pas de panique ! Il y a une formule qui peut vous convenir : le camping sauvage. Si un tel hébergement ne vous incommode pas, soyez sûr (e) que cela vous coûtera moins cher et pourtant, vous aurez de nombreux avantages avec! C’est une expérience exceptionnelle que vous goûterez seulement en Suède ou en Norvège. Ne passez pas à côté! Bien sûr, c’est normal que vous vous posez des questions sur la douche, la cuisine, et avant tout, sur l’emplacement et la manière de poser votre tente, etc. Car il s’agit de camping sauvage ! Mais qu’est-ce que le camping sauvage en réalité ? En fait, précisons qu’on parle plutôt de bivouac, ce qui veut dire rester sur chaque emplacement une nuit seulement. Car le vrai camping sauvage est interdit en Scandinavie, comme presque partout ailleurs.

Quelques conseils pratiques

Le premier souci que vous aimerez balayer, c’est certainement celui de l’emplacement. Alors, pour commencer, rassurez-vous, dans ces pays, ce ne sont pas les espaces qui manquent. Ce qui est une excellente nouvelle pour vous! Mais il y a plusieurs points sur lesquels il faut prêter attention : là où c’est écrit clairement  »camping interdit », n’y allez surtout pas! Ne pénétrez pas dans un domaine privé sans en avoir demandé l’autorisation et évitez de planter votre tente dans un parc naturel ou dans une zone préservée. Autrement, vous risquez de vous attirez des ennuis plus ou moins grave. Donc, où aller? Pourquoi ne pas chercher les espaces libres sur Google Map où se trouve des lacs ? D’une pierre, vous ferez deux coups: vous avez votre emplacement et vous disposez d’un point d’eau où vous pouvez vous laver, nettoyer votre vaisselle, etc. Mais pensez à louer une voiture car ce genre d’endroits est souvent difficile d’accès ou trop loin. Un coin au bord de la mer peut être intéressant mais le bruit des vagues peut vous empêcher de dormir. Une autre idée géniale, c’est de poser votre tente dans des zones de baignades qui ont l’avantage d’être plus ou moins aménagées. Du coup, vous jouirez peut-être de bancs ou de balançoire, ce qui n’est pas du tout négligeable, surtout si vous partez en vacances avec vos petits. Et encore un autre conseil et probablement le plus important : nettoyez après vous ! Laissez l’endroit aussi clean que lorsque vous l’avez trouvé ou même plus propre, c’est la moindre des choses, surtout quand on ne paie pas!

Se laver, cuisiner et le reste…

Maintenant, reparlons de la douche, comment faire? Alors, il y a deux réalités à ne pas oublier : vous ne vivez pas dans un endroit pollué où l’air est vicié, alors, pas besoin de prendre une douche tous les jours. Et puis, la Scandinavie n’est pas réputée pour sa chaleur ! Donc, alternez camping sauvage et camping classique et profitez-en pour vous doucher. Sinon, si vous êtes près d’un lac ou au bord de la mer, un plongeon vous fera le plus grand bien! Cependant, il y a une règle que vous devez impérativement respecter : n’utilisez que du savon biodégradable. Le but est de jouir de la nature et de faire en sorte que les prochains campeurs en profitent aussi mais surtout, on est là pour la préserver. Donc, le camping sauvage s’accompagne nécessairement d’un esprit écolo, autrement cela ne fonctionne pas. Pour faire à manger, emmenez un petit réchaud à alcool par exemple, car les feux de camp sont interdits. Et veillez à ne pas renverser les flammes en posant votre réchaud sur un sol plat et loin des herbes sèches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *